Quels sont les enjeux du Snacking Content pour les marques ?

Publié par dans la catégorie Brand Content

snacking content

Le  snacking content désigne les éléments de micro-contenu diffusés par les marques et les médias : articles très courts (deux à trois phrases), images impactantes, citations ou vidéos de moins de quinze secondes, par exemple. Quels sont les enjeux de cette forme de brand content pour les annonceurs ?

1. Repositionner du contenu existant

Le premier enjeu du snacking content est d’alimenter les médias sociaux, afin de générer de l’engagement et de bénéficier d’effets viraux. Pour cela, il est possible de créer du contenu dérivé — derivative content — à partir de contenu source — master content — qui sera plus adapté à une audience sociale. La maison d’édition independante Diateino reformate ainsi des extraits des livres qu’elle publie sous forme de citations visuelles et les diffuse sur Twitter.

snacking content diateino

2. Capitaliser sur une activité de curation

Qu’il s’agisse de veille, de couverture de l’actualité ou de collecte d’inspiration, le snacking content est particulièrement adapté pour relayer une activité de curation, c’est-à-dire de sélection et de contextualisation de contenu tiers. Ce que font superbement nos confrères de BETC POP, structure hybride à la croisée de l’agence et du média.

snacking content betc pop

3. Capter une nouvelle audience

Le brand content “traditionnel”, aussi performant soit-il, n’est pas une panacée et ne s’adapte pas à toutes les cibles. Le snacking content, comme complément des formats de contenu de marque plus riches, aide les annonceurs à toucher et capter de nouvelles audiences. C’est notamment le cas de Sony Electronics, qui utilise Vine pour s’adresser à une cible plus jeune.

4. S’adapter à la consommation mobile

En décembre 2014, 40% du trafic web français provenait d’appareils mobiles, selon eStat Web (Médiamétrie). Sur un “petit” écran, qui plus est dans un contexte de mobilité, le snacking content est un format de choix. Un insight qui n’a pas échappé à nos amis de Merci Alfred, qui ont récemment lancé Hook, une app mobile offrant Un plan par jour dans votre iPhone. Un projet dont peuvent bien entendu bénéficier les marques, à l’image du Guide de survie de la conduite parisienne en 10 Gifs animés, produits en collaboration avec Opel.

snacking content hook

5. Communiquer plus souvent

En publicité, la répétition est le nerf de la guerre. Mais comment rester présent dans l’esprit des internautes, sans tomber dans l’infobésité ni le content overload ? Là encore, le snacking content se révèle utile, puisqu’il permet de diffuser en continu des bribes d’information, des concentrés de valeur, extrêmement addictifs pour les utilisateurs. Les champions en la matière ne sont autres que l’américain BuzzFeed et le français MinuteBuzz.

snacking content minutebuzz

6. Exploiter la tendance du “zapping”

Nous vous en parlons régulièrement dans le Journal du Brand Content : la fenêtre d’attention des internautes ne cesse de se rétrécir, forçant les marques , les médias et les marques médias, à communiquer de manière toujours plus synthétique. Symbole de ce phénomène, la réussite fulgurante de Time To Sign Off, Le smart email du soir qui récapitule chaque jour en quelques minutes “Ce que vous avez raté aujourd’hui, ce que vous ne devez pas rater demain et quoi faire si vous n’avez pas envie de dormir.”

snacking content time to sign off

7. Déployer une communication visuelle

Corollaire du point précédent, les marques doivent également communiquer de manière impactante, pour marquer les internautes lorsqu’elles en ont l’opportunité. Une problématique qui favorise une communication toujours plus visuelle, à base de photos, vidéos, infographies et autres créations visuelles. La marque américaine de cosmétiques Colorescience propose ainsi sur les médias sociaux des tutoriels “look” résumés en une image, qui pourraient autrement faire l’objet d’une vidéo de plusieurs minutes ou d’un article en format long. Un bel exemple de snacking content.

snacking content colorescience

Bonus : illustrer une idée

La particularité furtive du snacking content peut même être utilisée pour expliciter une idée. WWF a ainsi mis au point la campagne #LastSelfie, utilisant Snapchat comme un “reflet de la vraie vie”, pour illustrer de manière digitale la disparition — l’extinction — d’espèces animales.

Le snacking content présente de nombreux bénéfices pour les annonceurs, qui ont ainsi l’opportunité de s’adresser à leur cible avec des formats courts, impactants et engageants. Pour délivrer des résultats sur le long terme, ces éléments de contenu doivent toutefois être conçus dans le respect des valeurs de marque et en cohérence avec les autres campagnes de communication mises en place.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInGoogle+Buffer this pageEmail to someone